RDC : Une plainte déposé contre le président Félix TSHISEKEDI

En sa qualité d’un journaliste Indépendant, Pius N’GHOY a déposé une plainte auprès du procureur général près la cour constitutionnelle contre le président de la RDC Monsieur Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO ce lundi 18 mars 2019 à Kinshasa.

Le plaignant estime que le président Félix TSHISEKEDI était pris par émotion du vandalisme et barbarie observé chez les militants du parti au pouvoir Union pour la Démocratie et le Progrès Social UDPS, qui ont troublé l’ordre public par des manifestations contre l’élection des sénateurs sous prétexte que leurs députés provinciaux n’ont pas élu les leurs.

« Accusant ces députés de corruption, le président de la République a volontairement violé l’article 107 de la constitution en ordonnant la suspension de l’installation des nouveaux sénateurs élus, et ce, conformément au paragraphe 2 de la constitution.» se lamente monsieur Pius N’GHOY, journaliste indépendant.

Celui-ci demande au procureur général près la cour constitutionnelle de poursuivre le chef de l’Etat pour « haute trahison par la violation volontaire et intentionnelle de la constitution de la république, ainsi justice sera rendu.» conclu cette plainte de Pius N’GHOY.

Le président de la République Démocratique du Congo Félix TSHISEKEDI, a décidé de suspendre les élections des gouverneurs des provinces ainsi l’installation de la nouvelle chambre haute du parlement (sénat) après les soupçons de corruption qui ont émaillés les élections sénatoriales du 15 mars dernier dans 24 communes sur les 26 que compte la RDC. Une trahison et violation grave de la constitution, selon Pius N’GHOY Romain, journaliste indépendant résidant à Kinshasa.