Dans une missive adressée au président de la République de la RDC dont une copie nous est parvenue, cet élu du territoire de Fizi aux élections législatives du 30 Décembre 2018, a exprimer avec profond chagrin, porter le cri d’alarme non seulement pour dénoncer le mauvais comportement des officiers FARDC mais aussi crier secours du président de la République Monsieur Felix Tshisekedi au vu du carnage perpétré dans certains villages dans le secteur de LULENGE en Territoire de Fizi.

Kaliba estime que, les attaques de Minembwe sont l’oeuvre des groupes armés dénommés NGOMINO et TWIGERANO appartenant à un tribut Rwandophone communément appelé BANYAMULENGE contre la population autochtone BEMBE,FULIRU et NYINDU.

« Par contre, les Mai-Mai ,groupe armés des populations d’autres tribus, dans leur vocation traditionnelle d’autodéfense, essaient toujours de résister malheureusement, les forces NGOMINO et TWIGERANO soutenues par les FARDC et appuyées par la MONUSCO réussissent à opérer le carnage, c’est le cas des villages de ESOMBE,M’MONDA et KASANYA » a-t-il dit dans sa lettre l’honorable Kaliba Mulanga

Au sujet de la commune de Minembwe, l’honorable Kaliba demande au président de la RDC d’envoyer en urgence une équipe d’Inspection général des FARDC ,ainsi la suspension de la commune rurale de Minembwe laquelle selon lui, constitue le noeud du problème.

ci-dessous la lettre complète

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici