Lambert Mende vient d’être relâché, sur instruction de François Beya, Conseiller Spécial du Président Tshisekedi. « Il a été  convoqué et non arrêté » sur une affaire de diamant par le service de renseignement de la police, assure le vice-ministre en charge de l’intérieur, parlant d’un malentendu. Rose Omalanga, la femme de Lambert Mende assure que son mari a été brutalisé au moment de son interpellation.


Arrêté et puis relâché, Lambert Mende s’exprime : ‪《Ils m’ont donné des coups de crosse, dans la poitrine, dans le dos. Je ne sais pas pourquoi》a-t-il dit l’ancien ministre de communication et porte parole du gouvernement Kabila.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici