La Cour constitutionnelle s’est prononcée en faveur de Louise Munga Mesozi ,qui vient de remplacer l’Honorable KALIBA MULANGA PARDONNE.La cour a estimée que la publication de la CENI était entachée de nombreuses carences.

Plusieurs milliers d’habitants de Fizi dans le sud de la province du Sud-Kivu sont descendus dans la rue dans la matinée du 12 janvier 2019, quelques heures seulement après la publication des résultats de l’élection des députés nationaux par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

Objectif : s’opposer farouchement à l’élection du professeur Néhémie Mwilanya Wilondja, élu député national sur la liste PCD, un parti satellite du PPRD. Pour beaucoup d’entre eux se reclammant de la base de madame Louise Munga candidate du PPRD ; ces résultats publiés par la Ceni ne reflétait pas la vérité des urnes.

De Fizi-centre à Baraka, les femmes bénéficiaires des différents projets de développement et qui disaient avoir massivement voté pour Louise Munga, ont marchés nues demandant à la Ceni de faire recours aux comptage manuel des bulletins de vote et aux différents Procès verbaux des témoins dans les différents bureaux de vote.

Plusieurs d’entre les manifestants demandaient également à la Cour constitutionnelle d’annuler ces résultats du scrutin législatif de la circonscription électorale de Fizi.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici