La deuxième journées de la ville morte décrétées par la société civile de Fizi à réussi encore. Les activités commerciales, y compris le marché et les magasins sont toujours fermés . Les élèves et les enseignants sont restés aussi à la maison malgré l’annonce et les intimidations de leur hierarchies.

La société civile, la FEC et d’autres couches de mouvement de lutte pour la démocratie dans la ville de Baraka et le territoire de Fizi dénoncent la léthargie du Gouvernement sur le mauvais état des infrastructures et en particulier affirment que les citoyens sont fatigués des infrastructures médiocres et en particulier la route nationale numéro 5 , alors qu’ils payent des taxes. Sous la houlette de la société civile du territoire de Fizi , ils ont décrétées trois journées ville morte à dater de ce lundi 10 février pour réclamer la réhabilitation de la route nationale numéro 5 Uvira-Kilembwe en état de délabrement avancé.

Première journée 

Les écoles n’ont pas ouvert leurs portes ce lundi matin dans plusieurs agglomérations du territoire de Fizi notamment Baraka, Mboko, Fizi-centre, Makobola, Ngalula, Misisi, Nyange, Lulimba, Kilembwe et autres où les activités restent paralysées. Selon Joseph Apolo, président de la société civile Mutambala ; après les trois journées de grève générale, la société civile promet de passer à la désobéissance fiscale si rien n’est fait.

Contexte

Sur la route nationale numéro 5 reliant les pays des Grands lacs, dont le Burundi, le Rwanda et la Tanzanie; les véhicules se rendant dans les villes de Misisi, Uvira, Baraka au Sud-Kivu et Kalemi dans la province du Tanganyika, sont bloqués depuis plus de deux semaines dans le Territoire de Fizi entre le village de Núndú et SANGYA où la rivière Sangya a cassé ses rives et détruire le pont . Nos efforts pour amener les responsables gouvernementaux à discuter de la question ont échoué.

L’état de nombreuses routes dans le pays est gravement endommagé, en particulier pendant la saison des pluies où certains véhicules sont obligés de rester coincés dans des zones endommagées et parfois ils restent au même endroit pendant plusieurs jours .

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici