Jusqu’à présent, le message est clair : plus vous êtes âgé, plus vous êtes exposé au risque de contracter le coronavirus. Mais l’Organisation mondiale de la santé (OMS) met en garde les jeunes de ne pas se considérer comme “invincibles”.

Le Dr Rosena Allin-Khan, députée travailliste et médecin A&E, a déclaré à la BBC que la maladie “ne se limitait pas aux personnes âgées et à celles souffrant déjà d’autres problèmes de santé”.

Elle s’exprimait au lendemain de l’annonce du décès d’un jeune de 18 ans avec un état de santé sous-jacent mort du virus en Angleterre.

Il est jusqu’à présent la plus jeune personne atteinte du virus à être décédée au Royaume-Uni.

Le Dr Allin-Khan a déclaré avoir soigné des patients “en forme et en bonne santé” dans la trentaine et la quarantaine, qui sont désormais en soins intensifs et qui “se battent pour leurs vies”.

Quels sont donc les risques à différents âges?

Le port du masque est également recommandéCopyright de l’imageAFPImage captionLe port du masque est également recommandé

Il reste que, dans l’ensemble, les personnes âgées sont les plus exposées.

Des chercheurs de l’Imperial College de Londres ont découvert un lien clair entre l’âge et la probabilité d’être hospitalisé pour un coronavirus.

Et les personnes âgées étaient également beaucoup plus susceptibles, une fois hospitalisées, d’avoir besoin de soins intensifs.

Moins de 5% des moins de 50 ans ont dû être hospitalisés en raison de leurs symptômes, mais ce chiffre est passé à 24% pour les 70-79 ans.

De même, seulement 5% des moins de 40 ans qui se sont retrouvés à l’hôpital ont eu besoin de soins intensifs, contre 27% des 60 ans et 43% des 70 ans.

coronavirus

Cela a grimpé à 71% pour les personnes de plus de 80 ans, selon des estimations basées sur des cas en Chine et en Italie – deux des pays les plus touchés.

L’âge moyen des personnes admises dans les unités de soins intensifs en Angleterre, au Pays de Galles et en Irlande du Nord était de 63 ans, selon l’audit d’un organisme de recherche.

Pendant ce temps, les centres américains pour le contrôle et la prévention des catastrophes ont déclaré que les premières données suggéraient que 53% des personnes hospitalisées ont plus de 55 ans, ce qui signifie qu’environ la moitié des patients sont plus jeunes.

Mais en ce qui concerne les admissions dans les unités de soins intensifs et les décès, une proportion beaucoup plus élevée appartenait aux catégories d’âge avancés (environ 80% des décès concernaient les plus de 65 ans).

L’âge ne fait pas la moyenne

Dans plusieurs pays d'Afrique, des dispositions sont prises pour prévenir la contaminationCopyright de l’imageAFPImage captionDans plusieurs pays d'Afrique, des dispositions sont prises pour prévenir la contamination

Il y aura malheureusement des personnes plus jeunes qui vont faire face à des effets ravageurs de la maladie, et certains de ces cas seront mortels.

En Italie, 0,4% des cas de personnes dans la quarantaine ont entraîné la mort, contre 19,7% des cas dans la quatre-vingtaine, tandis qu’aux États-Unis, 0,7% des cas chez les personnes dans la quarantaine étaient mortels.

Le directeur de l’Institut national américain des allergies et des maladies infectieuses, Anthony Fauci, a déclaré que le nombre total de décès “concerne massivement les personnes âgées et celles souffrant de maladies sous-jacentes”, mais a ajouté que le virus “n’est pas une formule mathématique”.

“Il va y avoir des jeunes qui vont finir par tomber gravement malades.”

L’OMS déclare que “bien que les preuves dont nous disposons suggèrent que les personnes de plus de 60 ans sont les plus exposées, des jeunes, y compris des enfants, sont décédés de la maladie”.

Une étude chinoise portant sur plus de 2 000 enfants ayant contracté le virus a révélé que “bien que les manifestations cliniques des cas d’enfants atteints du Covid-19 soient généralement moins graves que celles des patients adultes, les jeunes enfants, en particulier les nourrissons, sont vulnérables à l’infection”.

Conditions pré-existantes

Au Rwanda, des lavabos sont installés dans les places publiquesCopyright de l’imageAFPImage captionAu Rwanda, des lavabos sont installés dans les places publiques

Les conditions de santé sous-jacentes jouent également un rôle, quel que soit l’âge.

Par exemple, environ 4,3 millions d’adultes au Royaume-Uni souffrent d’asthme, ce qui augmente le risque de maladie grave si vous contractez un coronavirus – et cela affecte des personnes de tout âge.

En 2013, la dernière fois que l’Office National des Statistiques a mené une enquête générale sur le mode de vie, 21% des 25-44 ans ont déclaré souffrir d’une maladie chronique.

Certains peuvent avoir des conditions sous-jacentes dont ils ne sont pas conscients.

Arrêtez la propagation

Et même si les jeunes sont moins susceptibles de tomber gravement malades, ils peuvent tout aussi facilement transmettre le virus aux autres.

Ils peuvent ne présenter aucun symptôme ou des symptômes très légers et ne pas se rendre compte qu’ils sont infectieux.

Et le coronavirus semble être beaucoup plus infectieux que la grippe – chaque personne infectée par le virus le transmet en moyenne à deux ou trois autres personnes, selon les experts.

Ces deux ou trois personnes peuvent passer à deux ou trois autres personnes chacune, et ainsi de suite.

Cela signifie qu’un nombre apparemment restreint de personnes se transforme rapidement en centaines et en milliers. La distanciation sociale rompt la chaîne de transmission.

Article de la BBCAFRIQUE notre partenaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici