L’humanité a célébrée ce 23 juin le monde célèbre la journée internationale de services publics ; l’organisation internationale humanitaire ACTIONAID  en collaboration avec l’internationale des services publics (PSI) n’a  pas voulu passer cette journée sous silence.

Sous le Thème : Qui se soucie de l’avenir ? , une conférence  a été  organisée  sous le respect de mesures barrières  au COVID-19 dans la salle Mahamat dans le centre-ville de la ville de Baraka avec une dizaine de participants  qui ont pris part à la dite activité de grande importance.

« Favorisons tous le travail de la femme et soutenons ses conditions socio-économiques dans les services   publics pour l’émergence de la République Démocratique du Congo.  Une     phrase  qu’on pourrait  lire aussi sur la banderole de  l’ACTIONAID  à l’Occasion de cette journée. »

Dans son exposé devant les participants, monsieur Eustache Ndasima responsable projet de ActionAid  a éclairci sur 5 points saillants :

  • Pourquoi les soins non rémunérés  et travail domestique sont essentiels.
  • Comment des services adaptés aux besoins des femmes peuvent réduire les charges des soins non  rémunérés.
  • L’impact de la nouvelle crise des dettes sur les dépenses publiques.
  • L’impact du FMI sur les dépenses publiques en fin
  • L’impact potentiel des réformes fiscales progressives.

Invité à cette activité, le Dr Mahangahiko Sadiki Albert médecin chef de zone de fizi à d’abord saluer la tenue de cet accise sous le respect de mesures barrière a la pandémie mondiale de Covid-19, puis recommander  aux femmes et filles à ne pas se déconsidérées dans la communauté.

Pour les femmes, Madame Zainabo Ecibo Marie claire, responsable urbain de service femmes, familles et enfants dans la ville de Baraka félicite les organisateurs de cette cérémonie, elle demande à Actionaid de continuer à favoriser les femmes  dans leurs projets avenir.

Dans un communiqué  diffusé a travers les radios dont la Radio Ngoma ya Amani, Actionaid s’est dit engagée à travailler avec le gouvernement congolais pour non seulement faire en sorte que COVID-19 marque un tournant pour le pays, faisant évoluer vers une économie et une société plus durable qui se soucient à la fois des personnes et de la planète, mais aussi espère qu’ils pourrons travailler avec l’état congolais pour assurer une réévaluation des travailleurs du secteur public de première ligne en tant que fondement d’un avenir économique plus durable.

Au moment où la DRC fait face à la pandémie de maladie à Virus Corona, Actionaid salue le travail que le gouvernement congolais met déjà en place pour les mesures d’intervention, notamment :

  • La semaine du 12 avril, le Premier ministre a approuvé une exonération de TVA de trois mois sur les produits pharmaceutiques et les produits de base, ainsi que l’assouplissement de certaines mesures fiscales pour soutenir les entreprises et faire des dons au fonds d’allégement COVID du pays en franchise d’impôt.
  • Des mesures pour fournir gratuitement de l’eau et de l’électricité pendant deux mois aux ménages, aux hôpitaux et aux micros, petites et moyennes entreprises touchées par les fermetures, interdire les expulsions pour non-paiement du loyer entre mars et juin et suspendre la TVA sur la production et la vente des produits de base.
  • Le courage et le dévouement des agents de santé qui sont en première ligne de la réponse COVID-19.

Actionaid RDC est une organisation non gouvernementale autonome, membre de la fédération mondiale ActionAid qui oeuvre pour la justice sociale, l’égalité des sexes et l’éradication de la pauvreté. Avec son expérience dans les réponses humanitaires, aider les personnes déplacées internes, les forums de femmes et les populations autochtones à construire un environnement résilient durable et des moyens de subsistance pour les femmes.

LUC LUKANJILA LBU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici