Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés et ses partenaires viennent d’organiser le rapatriement de 274 réfugiés burundais exilés en République démocratique du Congo (RDC).

À la suite des élections présidentielles de mai 2020, des réfugiés ont exprimé leur volonté de bénéficier d’une aide pour faciliter leur retour au Burundi. Cependant, la pandémie du Coronavirus a poussé la RDC et le Burundi à fermer leurs frontières pour contenir la propagation du virus, interrompant ainsi le rapatriement volontaire des réfugiés.

Il s’agit du quatrième convoi de réfugiés organisé depuis septembre 2020 et qui s’inscrit dans le cadre des solutions durables que propose le HCR pour les réfugiés qui ont manifesté l’intention de rentrer chez eux. Plus de 48,000 réfugiés burundais vivent dans la RDC, dont la majorité reste dans le Sud Kivu (46,226 réfugiés) .

Tous les candidats au retour ont été soumis à un examen médical avant leur départ pour le Burundi et ont reçu des masques faciaux. A leur arrivée au Burundi, les réfugiés rapatriés sont soumis à un test virologique permettant de déterminer s’ils sont porteurs du virus.

Cette activité fait suite à un accord tripartite signé en 2009 par le HCR et les gouvernements de la RDC et du Burundi.

Depuis septembre 2020, le HCR a assisté 1158 réfugiés burundais à rentrer chez eux.

COMMUNIQUE DE PRESSE UNHCR

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici